Littérature

Dans la tête d'Andrew
Auteurs : Edgar-Lawrence Doctorow
Editeur : Actes Sud Editions
Collection : Romans
Date de parution : 02/11/2016
Présentation : Dans ce qu’on imagine être le cabinet d’un psychanalyste, un homme évoque l’un de ses amis, un chercheur en sciences cognitives répondant au prénom d’Andrew, qui n’est autre que… lui-même. Victime d’un délitement mental peut-être lié aux recherches requises par sa discipline, Andrew s’est convaincu que le cerveau n’était qu’une machine à mentir et à feindre qui fait de lui un prisonnier à vie. Imperméable à la culpabilité, au chagrin comme au bonheur, il est persuadé que chacun de ses actes nuit aux êtres qu’il aime, qu’un désastre va se produire quoi qu’il fasse, alors que lui-même sort indemne de toutes les épreuves de la vie. Tandis que l’étrange narrateur se confesse, le lecteur s’interroge : ledit Andrew a-t-il bien, lorsqu’il était enfant, provoqué un accident de voiture ? A-t-il, de fait, empoisonné par mégarde son propre bébé ? Une femme a-t-elle vraiment disparu à cause de lui un certain 9 septembre ? A-t-il pour de bon bu des cocktails avec des nains ? Et est-il exact que le président ait été son camarade de chambre pendant ses études à Yale ? Véritable tempête sous un crâne, ce texte survolté, pétri de malice virtuose et de clins d’oeil littéraires et cinématographiques convoquant aussi bien Mark Twain et Lewis Carroll que Le Magicien d’Oz ou L’Ange bleu, ouvre des mondes vertigineux. C’est le roman d’une Amérique pieds et poings liés à l’inconscient collectif et à son imaginaire artistique, le point d’orgue d’une oeuvre magistrale en forme d’invitation réitérée à voyager sans entraves au pays des expériences-limites.