Littérature

Filles
Auteurs : Frederic Busch
Editeur : Gallimard
Date de parution : 14/02/2003
Présentation : Parce que sa vie lui échappe, parce que sa petite fille de quelques mois est morte et que son couple se désagrège, parce qu’il va mal, Jack, ancien flic devenu vigile à l’université, accepte d’enquêter sur la disparition d’une adolescente, Janice Tanner. Quelque temps plus tard, une autre fillette disparaît... Autour de Jack, s’étend l’interminable hiver nord-américain, la neige qui recouvre tout et étouffe tous les bruits, la terre si dure qu’on n’enterre pas les morts.
Commentaires : Filles, appartient à ces romans qui transcendent la catégorie du «roman policier», même s’il nous met au cœur d’une histoire de disparition et d’enquête. Il chante, dans un style sobre et efficace, une petite musique mélancolique : celle d’adolescentes perdues, celle de parents en deuil, qui ne parviennent plus à se retrouver, ni eux-même, ni l’un avec l’autre, celle de la culpabilité. Cette culpabilité hante Jack, ancien policier devenu vigile dans une université : sa femme et lui ont perdu une enfant en bas-âge, sans bien savoir qui en porte la responsabilité. Lorsqu’une, puis deux adolescentes disparaissent, il s’attache à comprendre le sens de leur disparition et à en retrouver les traces. Le récit, toujours en demi-teinte, s’accorde au paysage pour transmettre le sentiment de l’étouffement, et du gel des sentiments : un paysage des Etats-Unis enseveli sous la neige – la température, dans ces contrées, peut atteindre moins ving-cinq, le sol restant si dur qu’on n’y enterre pas les morts. Michèle Emmanuelli