La Revue

Garder au coeur le désir de l’été
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°241 - Page Auteur(s) : Alejandro Rojas-Urrego
Article payant

Dans le poème Les Justes, mis en épigraphe de ce beau livre qui porte pour titre Garder au cœur le désir de l’été. Récits de réinventions de soi, Jorge Luis Borges, évoque tous ces hommes et ces femmes qui illustrent, avec leurs petits gestes de la vie quotidienne, que la vie tient plus aux bonheurs fugaces et parfois infimes, qu’à un quelconque Bonheur tout fait, idéal et à atteindre un jour. Le poème est constitué par une [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.