La Revue

Imprécis : Marie Bonaparte : une fillette restée sans mère
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°240 - Page 17-19 Auteur(s) : Annette Fréjaville
Article payant

La Princesse Marie Bonaparte (1882-1962) est connue pour avoir été analysée par Freud, puis pour avoir soutenu les débuts du mouvement analytique et  contribué à la création de la Société Psychanalytique de Paris en 1926, dont elle fut un des premiers membres.

Nous nous interrogerons ici sur les particularités de son enfance, dont elle a longuement parlé dans ses  Mémoires et ses écrits. Nous faisons l’hypothèse [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.