La Revue

Les déraisons de vivre
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°7 - Page 10-11 Auteur(s) : Catherine Couvreur
Article gratuit
Livre concerné
Les déraisons de vivre

Avec "Les déraisons de vivre", Claudie Cachard poursuit le questionnement de ses deux premiers livres, "au fil de parcours mêlant le singulier au commun, les dérives à la rigueur" (1).

Médecin, psychiatre, psychanalyste, les apports conjugués de la triade "corps, psychose, psychanalyse", conduisent l'auteur à engager plus particulièrement sa réflexion clinique et théorique dans le champ des expériences limites. "Vers les zones frontières et les croisées de chemins, là où le corporel s'entremêle au psychique, les gestes aux affects, les événements à des rêves qui n'en finissent pas d'imposer leurs folies secourables."

C'est ainsi que Claudie Cachard invite son lecteur à pénétrer dans plusieurs espaces, dont elle juxtapose "les plans et les voix".

L'auteur fait référence à son histoire singulière, à son parcours analytique personnel, à ses options analytiques, dont elle témoigne au même titre que son engagement d'analyste. Elle nous parle de son travail à l'hôpital psychiatrique avec des patients atteints de psychose grave, et à leur propos, nous fait part de sa longue pratique des thérapies corporelles. Elle évoque également "l'ingéniosité" potentielle ou reconnue de ceux qui assemblent les tissus, les mots ou les couleurs, et plaide en faveur de toutes les formes d'espérances irraisonnées. Enfin, s'interrogeant sur le devenir inconscient des héritages de la persécution nazie, Claudie Cachard donne la parole aux survivants de la Shoah, et à leurs enfants, "descendants dépositaires" de l'horreur et de l'exil.

Cet ouvrage, littéraire et psychanalytique, constitue un témoignage très personnel -dans sa forme comme dans son fond - de ce que l'homme ne cesse d'inventer ses déraisons de vivre. "S'il s'agit bien de s'aventurer vers les parts les plus obscures de l'humain, ces complexités-là ne sont pas réservées à des situations d'exception. Elles sont l'affaire de tous."

Notes :

(1) : in "Les gardiens du silence", Ed. des femmes, 1989. Son premier livre, L'autre Histoire a également été publié aux Ed. des femmes, en 1986