La Revue

Psychologie clinique et projective. Problématique du féminin
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°9 - Page 9 Auteur(s) : Monika Boekholt
Article gratuit

Voici une nouvelle revue qui a pourtant une longue histoire.

A l'origine, alors que quelques pionniers s'associaient pour poursuivre et faire connaître l'oeuvre de l'auteur du Psychodiagnostic, paraissait en 1952 un modeste "bulletin intérieur destiné à établir un lien entre ses membres" : le Bulletin du Groupement français du Rorschach présidé par Daniel Lagache. Didier Anzieu en était le rédacteur en chef.

Depuis, plusieurs changements sont intervenus, qui ont entraîné l'élargissement des intitulés successifs. Le Bulletin devenait en 1962 Bulletin de la Société du Rorschah et des méthodes projectives de langue française et figurait ces dernières années parmi les revues répertoriées outre Atlantique par PsyInfo. Les modifications s'inscrivaient dans la poursuite d'une politique de communication et d'ouverture auprès de la communauté scientifique des psychologues français et étrangers.

L'organe officiel de la Société du Rorschah et des méthodes projectives de langue française présidé par Nina Rausch de Traubenberg s'intitule désormais Psychologie clinique et projective. Semestriel, il doit se placer aujourd'hui au rang des publications scientifiques internationales à comité de lecture. La revue bénéficie du soutien du Laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie de Paris V actuellement dirigé par Catherine Chabert. Afin d'assurer une plus grande visibilité, édition et diffusion ont été confiées à la Société Dunod qui publie par ailleurs plusieurs ouvrages sur la méthodologie projective.

Psychologie clinique et projective publie des travaux originaux, réflexions théoriques, études cliniques, rédigés ou traduits en français, dans le champ de la psychologie clinique et/ou projective et suivant des approches diversifiées. La préface du premier numéro par Didier Anzieu est cependant plus que le témoignage d'une filiation : la référence à la psychanalyse, attachée à son nom et à son oeuvre, constitue un parrainage essentiel pour la psychologie clinique et projective.

Psychologie clinique et projective présente à l'intention des cliniciens, praticiens, thérapeutes et/ou chercheurs, un va-et-vient entre clinique et théorie. Ses numéros comportent des articles thématiques et éventuellement des articles "hors thème". Un espace est réservé dans la partie thématique aux réflexions autour de travaux en cours pour refléter l'actualité des mouvements de pensée. Une rubrique "dialogues" est destinée aux échanges et aux confrontations de points de vue, notamment avec nos amis non francophones. Des analyses d'ouvrages peuvent également trouver leur place ainsi que des informations diverses.

1995 sera l'année du féminin à travers deux numéros consacrés à ces problématiques. Les prochains thèmes seront centrés sur violences, processus de pensée, affects... Voilà qui devrait inviter à réagir et à penser.