La Revue

WAIMH (World Association for Infant Mental Health)
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°24 - Page 18 Auteur(s) : Yvon Gauthier
Article gratuit

L'organisation Mondiale pour la santé mentale du Nourrisson (la World Association for Infant Mental Health, d'où WAIMH) résulte de la fusion de deux organisations internationales qui s'étaient formées au début des années 80, d'abord aux États-Unis, et qui s'étaient graduellement étendues dans plusieurs pays du monde, dans le but de favoriser la santé mentale des nourrissons et des jeunes enfants.

La WAIMH regroupe tous les professionnels- quelle que soit leur formation d'origine- qui oeuvrent avec les bébés, les jeunes enfants et leur famille, et de plus en plus, aussi les professionnels qui oeuvrent en pré-natal (maternités, PMI, etc.), car il est devenu évident pour beaucoup que la préparation de la venue d'un enfant est une étape cruciale dans le devenir de cet enfant et la relation qui va s'établir avec lui.

La WAIMH ne tient un congrès international que tous les 4ans-le dernier à l'été 1996 en Finlande, le prochain au Canada (Montréal) en l'an 2000, mais elle s'est donnée une structure qui favorise la formation de sociétés affiliées qui organisent leurs propres activités scientifiques, par pays ou par région. La France s'est déjà dotée d'une telle structure (Groupe WAIMH France-Président B.Golse). Aux États-Unis, une vingtaine de sociétés affiliées existent, regroupant les professionnels d'un état ou de plusieurs états adjacents. En Europe, trois nouvelles sociétés se sont formées au cours de la dernière année, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Grande-Bretagne, et se sont affiliées à WAIMH. Ces sociétés ont des activités locales qui permettent la transmission des connaissances et des expériences de chacun, et favorisent un support qui est important dans un domaine où l'on peut facilement se sentir isolé. Les activités régionales sont donc essentielles et activement supportées par WAIMH, car elles permettent des activités scientifiques plus accessibles et plus fréquentes.

WAIMH se préoccuppe beaucoup des conditions de vie souvent extrêmement défavorables faites aux nourrissons, aux jeunes enfants et à leur famille, alors que les recherches nous démontrent de plus en plus que les premiers mois, les premières années sont cruciales pour le devenir des enfants, et que la qualité des premières interactions est déterminante pour la capacité d'un enfant de faire face plus tard au stress inhérent à toute vie humaine. Le regroupement de tous les professionnels qui oeuvrent en périnatalogie et en première enfance -obstétriciens,pédiatres, néonatalogistes, infirmières, sage-femmes, psychologues, psychiatres, etc.- apparaît donc absolument essentiel si l'on veut faire avancer, dans tous les pays du monde, la cause des bébés, des jeunes enfants, et de leur famille.

WAIMH est très active dans le domaine de la communication. Elle est en effet responsable de la publication d'une revue spécialisée de grande qualité : le Infant Mental Health Journal (le coût de l'abonnement à cette revue est substantiellement réduit pour tous les membres de WAIMH). Elle publie aussi 4 fois par année à l'intention de ses membres un bulletin : le SIGNAL. WAIMH favorise aussi les échanges entre ses membres par l'intermédiaire d'Internet (listserve@msu.edu) et de worldwideweb (http://www.msu.edu/ user/waimh). De nombreuses informations sont ainsi transmises sur les activités de l'Association, les programmes de formation et les ressources existantes en santé mentale des nourrissons et des jeunes enfants et un lien a été établi entre WAIMH et Carnet-Psy qui permet de passer simplement d'un site à l'autre.